">

Afin de favoriser la désignation de Correspondant Informatique et Libertés, l’Association Française des Correspondants à la Protection des Données à Caractère Personnel (AFCDP) publie les « 15 bonnes raisons pour désigner un correspondant informatique et libertés ». Ce texte est le résultat du travail collectif mené par les membres de l’AFCDP.

1. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés permet de réduire le risque juridique

2. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés contribue à un allègement des formalités.

3. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés permet à une organisation de bénéficier d’une relation privilégiée avec la CNIL, avec des interlocuteurs dédiés.

4. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés permet à une organisation de mettre en œuvre plus rapidement les traitements de données à caractère personnel.

5. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés améliore l’image de marque de l’organisation.

6. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés peut contribuer à l’amélioration du climat social (gestion de la cybersurveillance).

7. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés favorise la mise en œuvre d’une approche qualité pour la gestion de l’information au sein de l’organisation (cartographie des traitements).

8. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés contribue à améliorer la politique de sécurité informatique de l’organisation

9. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés contribue à réduire les coûts de traitement des informations (rationalisation des traitements, suppression des données obsolètes)

10. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés contribue à réduire les coûts de gestion client (exercice du droit d’accès, gestion des litiges)

11. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés permet d’identifier, donc de maîtriser, les coûts déjà engagés pour la mise en conformité avec la réglementation informatique et libertés.

12. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés permet une meilleure valorisation du patrimoine informationnel

13. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés facilite la mise en œuvre de nouveaux services en ligne.

14. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés permet de développer la collaboration et les synergies entre services (juridique, informatique, marketing, ...)

15. La désignation d’un Correspondant informatique et libertés facilite la coopération avec les groupes multinationaux qui disposent pour la plupart d’un Chief Privacy Officier influent






15 bonnes raisons de désigner un correspondant "informatiques et libertés"

PDF - 24.2 ko
Agenda

21 novembre 2017
Repas mensuel parisien

1er décembre 2017
Réunion AFCDP à Toulouse

24 janvier 2018
12è Université des DPO