">

Il est une formule qui n’est pas assez connue et qui, pourtant, répond parfaitement aux attentes actuelles de nombreux organismes et de nombreux professionnels de la conformité « Informatique et Libertés » en recherche de poste : celui du temps partiel.

En effet, la majorité des organismes n’ont pas la taille suffisante pour créer un poste de CIL à temps plein – alors qu’ils sont conscients que la conformité à la loi Informatique et Libertés et la protection des données personnelles sont des enjeux qu’il faut traiter avec professionnalisme.

De l’autre, toutes les personnes qui recherchent actuellement des postes de CIL ne sont pas prêtes à créer leur propre structure en tant que consultant indépendant, ou ne le souhaitent pas.

La formule « deux temps partiel, en CDI » répond parfaitement aux attentes des deux parties.

Dans ce cas, le professionnel de la conformité est embauché (en CDD ou, mieux, en CDI) en temps partiel et désigné CIL (interne) par deux responsables de traitement différents (de préférence dans des secteurs d’activité distincts) – à raison, par exemple, de trois jours pour le premier et deux pour le second.

A l’exception de certaines branches ayant négociées la possibilité d’un temps de travail inférieur à vingt-quatre heure par semaine, un tel contrat n’est possible que sur la demande du salarié.

Vous êtes CIL en temps partiel ? Nous sommes intéressés par votre témoignage. Merci de nous contacter par courriel pour en discuter.

POUR ALLER PLUS LOIN

Le contrat de travail à temps partiel (Ministère du Travail)
Durée de travail du salarié à temps partiel dans le secteur privé (Service-Public.fr)

>>> Retour aux offres





Agenda

19 septembre 2017
Repas mensuel parisien

3 octobre 2017
Réunion du groupe "Méditerranée"

6 octobre 2017
Réunion AFCDP à Toulouse

12 octobre 2017
Réunion du groupe "Données de Santé"

19 octobre 2017
Réunion du groupe "Normandie"

19 octobre 2017
Réunion du groupe "Poitou Charentes"