">

Maître Antoine Chéron a publié en mars 2011 un article fort intéressant qui liste des différents "risques potentiels" liés à la réutilisation des données publiques.
Parmi ceux-ci ont trouve bien sûr les risques liés à la vie privée, mais aussi ceux relatifs à une utilisation massive et abusive des données, à la fiabilité et à la complexité des données, à la marchandisation des données, à la (...)


L'accès à cet article est réservé aux adhérents