Comment porter un dispositif de cybersurveillance à la connaissance des personnes concernées ? Comment communiquer pour garantir l’efficacité, la légitimité et la licéité du procédé ?
Le code du Travail indique qu’ « aucune information concernant personnellement un employé (ou un candidat à l’emploi) ne peut être collecté par un dispositif qui n’a pas été porté à sa connaissance ».
La CNIL rappelle également que les employés doivent être clairement informés des objectifs poursuivis du caractère obligatoire ou (...)


L'accès à cet article est réservé aux adhérents
Agenda

14 décembre 2018
Réunion du groupe AFCDP Toulouse

16 janvier 2019
13è Université des DPO - Paris