Comment interpréter le seuil de 50 personnes indiqué dans l’article 44 de la Loi Informatique et Libertés, qui détermine la possibilité de désigner un CIL externe ? Qui "comptabiliser" parmi ces 50 personnes ? Uniquement des collaborateurs ? Quelle est la genèse de ce seuil ? Quelle est la justification (au moins supposée) de ce seuil ? Ce seuil existe-t-il à l’étranger ? Que se passe-t-il en cas de franchissement de ce seuil à la hausse, après désignation d’un CIL externe ? Et si nous sommes "autour" (...)


L'accès à cet article est réservé aux adhérents
Agenda

14 décembre 2018
Réunion du groupe AFCDP Toulouse

16 janvier 2019
13è Université des DPO - Paris