Groupe AFCDP « FALC »

La question de l’accessibilité et du facile à lire et à comprendre est une problématique courante dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Elle touche tous les secteurs puisqu’il s’agit ici de rendre des documents juridiques accessibles au plus grand nombre notamment aux personnes vulnérables. En effet, ces personnes sont bien souvent complètement démunies fasses aux jargons juridiques et aux phrases à rallonge. Sachant que le Règlement Général Européen sur la Protection des Données (RGPD) renforce le droits des personnes concernées, il semble indispensable de travailler cette question d’accessibilité à l’information.

Vous êtes intéressé par ce sujet et par ces travaux ?

>>> Cet espace est réservé aux non membres

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être invité à participer à l’une des réunions du groupe pour juger du sérieux de nos réflexions et de l’intérêt de rejoindre l’association (la participation suivie réclame la qualité de membre).


Il ne s’agit donc pas de travailler sur le contenu des mentions Informatique et Libertés, mais sur l’accessibilité de l’information par des publics "fragiles".

Afin de travailler cette problématique nous vous invitons à participer à un groupe de travail qui a pour objectifs de :

  • Mettre en commun des expériences et partager des compétences concernant la traduction des documents ;
  • Travailler et élaborer ensemble un guide de traduction des grands principes du RGPD dans lequel il pourrait hypothétiquement y avoir une partie contextuelle (présentation du projet, du FALC, explication du besoin, etc.), une partie méthodologique avec en parallèle des exemples concrets et en annexe des travaux de traduction que le groupe de travail aura réalisé en guise d’exemple.

Il est fortement recommandé aux membres qui participent à cette réunion de lancement de prendre au préalable connaissance des principes du FALC.


L’actualité du groupe

Réunion du groupe FALC du 15 mai 2019

Cette 3ème journée a fait l’objet d’un travail sur un cas concret qui permettra de porter le message et de faire une démonstration de ce qui est possible.

Les membres se sont mis d’accord pour travailler sur la simplification d’une mention d’information type, peu importe la nature du traitement en choisissant pour base légale de ce cas pratique « l’intérêt légitime ». De cette manière les grands principes du RGPD seront traités (données personnelles, données sensibles, traitement, exercice des droits).

Pour ce faire il a été demandé aux membres de publier avant la prochaine journée des mentions d’information sur lesquelles ils auront travaillé afin que le groupe puisse croiser les propositions et définir ensemble un modèle de mention qui servira de base à la simplification.


Événements à venir

    Aucun événement à venir pour ce groupe