Dans la presse

La presse parle de l’AFCDP ou du CIL

Données personnelles - Index AFCDP 2019 du Droit d’accès

60,3 % des entités sollicitées ont répondu dans les deux mois impartis par l’ancien cadre légal, ce qui représente une nette amélioration

Quelques jours avant sa grande conférence annuelle (l’Université AFCDP des DPO, qui se tiendra le 16 janvier 2019 à la Maison de la Chimie, à Paris), l’AFCDP, association qui regroupe les DPO, publie son Index annuel du Droit d’accès. Au titre de la loi Informatique & Libertés, chacun peut demander à accéder à ses données personnelles. L’édition 2019 montre une meilleure prise en compte du droit des personnes. Mais qu’en sera-t-il l’an prochain, avec l’application des règles plus strictes imposées par le RGPD ?

Cet indicateur est basé sur les travaux effectués par les membres du Mastère Spécialisé « Management et Protection des Données à Caractère Personnel » de l’ISEP (Institut Supérieur d’Electronique de Paris, grande école).

Dans le cadre de ce cursus, les participants – souvent des Data Protection Officer en poste ou des professionnels amenés à l’être - mènent plusieurs projets, dont l’un consiste à exercer leur droit d’accès. Confrontés ainsi à la réalité, il leur est demandé d’en tirer des enseignements pratiques et opérationnels afin que leur propre responsable de traitement réponde de façon conforme.

La promotion 2017-2018 a ainsi sollicité 126 organismes (80 % privés et 20 % publics) entre novembre 2017 et févier 2018, avant l’entrée en application du RGPD (les responsables de traitement avaient donc encore deux mois pour répondre aux demandes).

Communiqué de presse dans son intégralité

Bruno Rasle - Délégué général - - Tel. 06 1234 0884 - www.afcdp.net